On the road with "the Plasticiens Volants"

Derniers rendez-vous

A première vue le Festival de Théâtre de rue d’Aurillac vous semble être ce lieu où « Un autre monde est possible, man ! « .
A condition de maîtriser un diabolo. Ou de marcher pieds nus sur le goudron, avec des bracelets brésiliens aux chevilles bien sûr. (*)
Illusion d’optique ! Trompe l’oeil  ! Il y a aussi du théâtre de rue. Et du bon. Il y a du talent dans la rue.

Avant Sète et après Moscou, les Plasticiens Volants y donnent leur nouveau spectacle « Little Nemo in Slumberland » tiré d’un comic-strip américain des années 1900. Le  monde fantastique des rêves d’un jeune garçon.

Revêtues de costumes d’oies (ouvertement patibulaires) les volontaires recrutées sur place s’entrainent à agacer quelques passants ainsi que les monteurs qui galèrent sur le pont-lumière. Hummm…pas si bonne idée que ça…..
L’installation continue, c’est le gonflage. Au son de l’hélium sous pression d’étranges créatures s’élèvent lentement et occultent peu à peu le panorama ennuyeux des immeubles oubliés.
La tension monte peu à peu. Les miroirs de maquillage modèlent délicatement les visages.

Le spectacle ? Une foule immense. Difficile de circuler là-dedans. Les oies énervées n’en finissent pas d’effrayer les spectateurs. Beaucoup de gens ravis mais, parfois, le Plasticien doit négocier le passage. Avec les yeux.

(*) Je crois que danser dans la rue avec un verre en plastique plein de bière ça marche aussi, mais à vérifier.

———-

Final rendez-vous

At first sight, the Theatre Festival in the rue d’Aurillac seems to you to be this place where ‘Another world is possible, man!’
So long as you can master a diabolo, or walk barefoot on the tarmac, wearing a Brazilian anklet of course. (*)
Optical illusion! Trompe l’oeil! There is also street theatre – good street theatre. There is talent in the street.
Before Sète and after Moscow, the Plasticiens Volants are presenting their new show here, ‘Little Nemo in Slumberland’, drawn from an American comic strip from the 1900s. The fantastical world of a young boy’s dreams.
Atttired in sinister-looking goose costumes, the local volunteers practise annoying some passers-by, as well as the technicians who are struggling with the lighting rig. Hmmmm… not such a good idea, after all….
Set-up continues: it’s time to inflate. Accompanied by the sound of pressurized helium, strange creatures rise gently and gradually eclipse the boring panorama of decaying apartment blocks.
The tension rises little by little. The make-up mirrors form faces delicately.

The show? An immense crowd. Difficult to move inside it. The irritated geese keep on frightening the spectators. Many people are delighted but, sometimes, a Plasticien has to negotiate a pathway. With a look.  

(*) I believe that dancing in the street with a plastic glass full of beer also works, but this needs to be checked.

 

 

 

DSCF1702 en tant qu'objet dynamique - 1

– Cool le dragon, man !  – Yes, man.

DSCF1687 en tant qu'objet dynamique - 1

Les oies énervantes   – The annoying geese

DSCF1834 en tant qu'objet dynamique - 1

Marion

DSCF1794 en tant qu'objet dynamique - 1

L’étrange pélican s’éveille doucement       – The strange pelican wakes up slowly

DSCF1861 en tant qu'objet dynamique - 1

Volontaire au maquillage     – Volunteers being made-up

DSCF1891 en tant qu'objet dynamique - 1

Marion

DSCF1933 en tant qu'objet dynamique - 1

Nicolas

DSCF1935

Oie jubilante       – Jubilant goose

DSCF2019 en tant qu'objet dynamique - 1

Nemo dans son lit…. chaotique…        – Nemo in his… chaotic bed

DSCF1991 en tant qu'objet dynamique - 1

Marc B.

DSCF2006 en tant qu'objet dynamique - 1

Spectatrices        – Spectators

DSCF2090

Gilles

 

Deux jours plus tard les Plasticiens Volants font leur nid à Sète. C’est mon dernier rendez-vous après 2 ans passés avec eux. Je me suis fixé cette limite.

Une fois encore le spectacle offre de nombreuses images d’enfants et d’adultes ravis. Je crois que j’ai déjà montré cela, ainsi qu’un peu -un tout petit peu – de la vie de cette troupe étrange.
Alors, je laisse les Plasticiens Volants remonter dans le bus. Merci beaucoup à toutes et à tous.
Je ne leur dis pas adieu, juste un au revoir. Qui sait ? Un jour, ou plutôt un soir, l’envie d’une créature fantastique qui me frôle… M’attire dans un autre monde…
– Tu vois man, un autre monde est possible !

———–

Two days later, the Plasticiens Volants set up in Sète. It’s my final rendez-vous after spending two years with them. I set myself this limit.
Once again, the show gives numerous photos of delighted children and adults. I think that I have already shown this, as well as a bit – a tiny little bit – of the life of this strange troupe.
I stay behind this time when the Plasticiens Volants get back on the tour bus. Thank you to all.
I don’t say adieu to them, just goodbye. Who knows? One day, or more likely, one night, the desire for a fantastic creature that brushes past me…. takes me into another world…

   – You see, man: another world is possible!

 

DSCF2113 en tant qu'objet dynamique - 1

 

Nid de plasticiens     – Plasticiens’ crashpad

DSCF2173 en tant qu'objet dynamique - 1

Gilles à l’intérieur du pélican          – Gilles inside the pelican

DSCF2301 en tant qu'objet dynamique - 1

Isabelle

DSCF2243 en tant qu'objet dynamique - 1

Julietta et Christian à l’intérieur du lit de Nemo         – Julietta and Christian inside Nemo’s bed

DSCF2327 en tant qu'objet dynamique - 1

Fabrice, Fred et Sylvaire juste avant le début du spectacle     – Fabrice, Fred and Sylvaire right before the beginning of the show

DSCF2354 en tant qu'objet dynamique - 1

Christian

DSCF2363 en tant qu'objet dynamique - 1

Jean-Marc

DSCF2406 en tant qu'objet dynamique - 1

Spectateurs        – Spectators

DSCF2493 en tant qu'objet dynamique - 1

Spectateur        – Spectator

DSCF2470 en tant qu'objet dynamique - 1

Isabelle à la fin du spectacle        – Isabelle at the end of the show

DSCF2532 en tant qu'objet dynamique - 1

Little Nemo se dégonfle doucement. Au revoir.        – Little Nemo slowly deflates. Goodbye.

 

Publicités