On the road with "the Plasticiens Volants"

Amsterdam

5h30 du matin. L’appareil photo glisse de mon épaule et fait un sale bruit en percutant le sol bétonné de la station service.
Quatorze heures que nous vivotons dans le bus. Plus que six heures. Tous autour d’un café. Légèrement hagards, fatigués d’un sommeil erratique et bancal.

Pas de casse matérielle mais tout au long du voyage l’appareil photo criera sa blessure électronique en devenant subitement flou ou en s’éteignant au meilleur moment. Fallait être plus vigilant.

Amsterdam est grise (le ciel), rouge (les briques) et noire (les canaux). Et froide. Emmitouflés et transis ils repèrent le lieu et préparent le spectacle. C’est définitif, le ciel gris ne sied point aux images des « Plasticiens ».

Lambris, plafonds de bois sculpté, portraits historiques, tapis veloutés. Le « Plasticien », tout-terrain, est à l’aise dans ce décor et étonne quelque peu les autres clients de l’hôtel.

Le « Hollandais volant » est bien une légende. Le Hollandais de ce soir a plutôt les pieds bien ancrés au sol. Un peu trop à mon goût quand il faut pousser ces armoires à glace surgelées et tenter de suivre les « Plasticiens » qui eux le sont vraiment… volants.

__________________

5:30am. The camera slips from my shoulder and lands with a nasty crack on the concrete at the service station. We have been cooped up in the bus for fourteen hours. More than six hours to go. Everyone gets a coffee. Slightly crazed, tired from interrupted, fitful sleep.

Nothing broken but throughout the trip the camera will cry its electronic hurt by suddenly becoming fuzzy or switching off at the best moment. Should have been more careful.

Amsterdam is grey (the sky), red (the bricks) and black (the canals). And cold. Muffled up and numb they locate the site and prepare for the spectacle. It’s clear: the grey sky does not suit the photos of the ‘Plasticiens’.

Wood panelling, carved wooden ceilings, historical portraits, velvet rugs. The off-road ‘Plasticien’ is at ease in this decor and surprises the other hotel guests a little.

The ‘Flying Dutchman’ really is a legend. Tonight, the Dutchmen’s feet are planted firmly on the ground. A little too firmly for my taste when I need these guys, who are built like tanks, to move out of the way as I try to follow the ‘Plasticiens’, who are truly flying.

__________________

DSCF9456Lucia

DSCF9482Isabelle B, Nicolas, Marc B, Marion.

DSCF9484Antoine

DSCF9486Serge, Philippe, Marc B, Marcel.

DSCF9576Repérage sur la place du « Dam » – Reconnaissance of Dam Square

DSCF9565Serge, Isabelle B.

DSCF9569Pierre, Marion, Philippe, Isabelle.

DSCF9574Emilie, Christian, Nicolas, Fabrice, Pierre.

DSCF9594Marc M., Fabrice, Patrice, Marc B., Christian, Lucia.

DSCF9588Marc B, Christian, Lucia, Marcel, Serge, Antoine, Isabelle B.

DSCF9688Franck, Jean-Marc, Jérémie, Marc M.

DSCF9689Jérémie.

DSCF9768Patrice et Artémis.

DSCF9809Lucia, Isabelle.

DSCF9858Marion

DSCF9872Perceptions différentes du spectacle… – Different perceptions of the spectacle…

DSCF9888Marc B.

DSCF9910Le dragon et l’ogre. – The dragon and the ogre.

DSCF9918Final du spectacle. – Final scene.

Publicités

7 Réponses

  1. Anonyme

    Et en plus, il écrit, le bougre! Et plutôt bien, j’aime beaucoup les textes d’intro. Beaucoup. Toujours autant de magie et d’humanité dans les photos, finalement, même la sensibilité électronique meurtrie ne peut rien contre le talent de celui qui tient l’appareil… Toujours aussi fan. Marie

    décembre 19, 2013 à 11:04

    • Merci « toujours fan » Marie, Merci beaucoup.

      décembre 19, 2013 à 12:18

  2. isabelle

    Merci Jean-Luc pour ces voyages, ces photos, ces textes qui, comme les images, nous disent la magie mais aussi le quotidien, la fatigue…
    J’aime beaucoup ce regard et, comme toi Marie, beaucoup aussi les textes d’intro.

    décembre 22, 2013 à 10:55

  3. Ralf

    Hi Jean-Luc,
    thanks for the photos, quite impressing. I personally like Amsterdam very much, but after a 24h journee and in the midst of winter the apperception changes. One can truly see how exhausted everybody is and gets an impression of the blend of tiredness, humidity and cold. Surely hard to gather inspiration for a street theatre performance then.

    décembre 25, 2013 à 3:10

    • Hello Ralf, I can easily imagine that Amsterdam is a pretty cool city in spring or summer. On sunny days, with water reflections, boat trips on canals, cool people and …fantastic museums. Thank you for your commentary Ralf.

      décembre 25, 2013 à 4:30

  4. Anonyme

    Toujours de belles photos !! Bravo !!

    juillet 19, 2014 à 4:06

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s